IMG_0542

     En cherchant la Dame blanche la semaine passée au travers de l'airial de Ginou, je me disais que ces lieux, lorsque ils ont eu la chance de rester au sein d'une même famille et de ne pas subir trop de transformations, sont de véritables albums de souvenirs. Feuilletons ensemble quelques pages de celui-ci...

IMG_0545     Après la maison d'habitation et la grange il y avait sur chaque airial le four à pain où, jusqu'à la fin de la guerre, de nombreuses familles cuisaient le pain de la semaine.(la hournade)

    La cheminée et l'appendice extérieur permettent de  retrouver la hournière ( le bâtiment qui abritait le four et le stock de bois).

 

 

 

IMG_0521         On est surpris par la grandeur et le bon état de conservation de ce four de forme hémisphérique.

 

 

 

 

 

 

IMG_0524     En 1932, Louis Cazenave, le grand industriel de Belin, déposa un brevet en relation avec Michelin. En adoptant des roues pneumatiques sur les charrettes (bros), il révolutionna le transport et... mit en "disponibilité" les charrons.

    Le bros de papé Georges (le papa de Ginou) est certainement d'avant guerre.

 

 

 

IMG_0525      Le tracteur qui remplaça les mules pour tirer le bros est des années 50 . Il a été racheté par Georges à la liquidation de la scierie-caisserie Salefran à la fin des années 60.

     Il est toujours en état de marche...

 

 

 

 

IMG_0527        Papé Georges a rangé méticuleusement ce bois il y a une trentaine d'années. On comprend bien que Ginou hésite à effacer ce souvenir.

 

 

 

 

 

IMG_0512        J'ai bien aimé ce qui devait-être une perceuse: elle ferait le bonheur d'un musée des Arts et Métiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0510    Parfois les souvenirs se font plus personnels comme la signature de Raphaël dans le crêpi de la grange. (Raphaël Lanuc était le frère d'Alexandre le grand père de Ginou)...

 

 

 

 

 

IMG_0513       ...ou cette inscription relatant le mariage de Ginou et René sur lequel nous reviendrons.

 

 

 

 

 

 

Georges_Lanuc      De gauche à droite:Georges Lanuc qui était contremaître chez Salefran, Marcelle(la maman de Ginou qui venait de Mallet), La grand-mère et Alexandre le bâtisseur de la maison en 1902.

    La photo date du fameux mariage de 1947.