image001

     On avait eu, au printemps déjà,  une manif qui annonçait la couleur et, ce matin, je découvre en ouvrant mon S-O qu'une adjointe a préféré démissionner que de prendre le risque d'avoir à célébrer un "mariage pour tous". Je ne connais pas les moeurs de tous les Lugosiens mais le risque ne me paraîssait pas bien grand.

    Je conseille vivement aux homosexuels du village, qui auraient l'intention de convoler dans les cinq ans qui viennent, de bien se renseigner auprès des candidats potentiels aux prochaines élections Municipales sur leurs intentions.

aire

    Cet ostracisme est d'autant plus surprenant que l'aire de Lugos, sur l'A 63, est réputée sur la toile comme étant un lieux de rencontre prévilégié pour cette population.

    Il faudra quand-même que j'aille un jour  le vérifier moi-même pour faire le Buzz sur le blog.