IMG_9609

  Nous avions jeté cette année notre dévolu sur cette région mal connue des Landes où les collines remplacent la plaine sablonneuse et où il n'y a aucun pin.

   Notre première visite était pour le moulin de Polyaller près de Mugron...

IMG_9575

   Martine, la pétulante meunière, nous accueille à la descente du car...

IMG_9576

...et nous présente Jean-Charles, son mari, qui va nous faire visiter le parc animalier.

IMG_9578

   Comme introduction, nous aurons une conférence sur les bois de cerfs. On saura ainsi que, si les cervidés perdent bien leur bois chaque année, le nombre de cors ne dépend en rien de leur âge. Certains ramures se limitent à cinq cors et d'autres se développent beaucoup plus. La couleur des bois, blanche au départ,  est tributaire ensuite des troncs d' arbres sur lesquels l'animal se sera frotté.

IMG_9580

  Jean-Charles nous mène ensuite au milieu de ses animaux qu'il semble bien connaître et aimer.

IMG_9581

 Apparemment, les wallabis ne sont pas que des rugbymen australiens... Le blanc n'est pas leur couleur naturelle, mais ils ne sont pas repeints et il ne semble pas y avoir de discrimation.

IMG_9598

  Idem pour cet alpaga landais des Andes...il est blanc lui aussi, et comme tous ses confrères blancs, a les yeux bleus.

IMG_9591

   Jean-Charles a un peu excité le patron de la harde pour qu'il nous chante un couplet de brame.

IMG_9596

 Françoise n'a pas manqué la photo.

IMG_9601

  Le patron de cette autre harde est moins vindicatif et Jean-Charles est rentré dans l'enclos. A noter que certaines biches sont blanches elles aussi; c'est la spécialité du parc.

IMG_9605

   Josette n'a peur de rien...

IMG_9614

   Retour au moulin où Martine nous attend pour une démonstration de "farinage".

IMG_9612

   Pour mettre en mouvement la  meule, il faut ouvrir la vanne.

IMG_9615

  Ca moud ...

IMG_9617

...puis ça tamise.

IMG_9620

 Bernard s'est essayé au moulin manuel...

IMG_9619

  Il ne reste plus à Martine qu'à faire concurrence à Daudet avec ses contes...Ce qu'elle fait avec beaucoup de talent.

IMG_9623

  La visite se termine par des petits toasts au pâté de ...cerf arrosés de Tursan.

  Merci Martine et Jean-Charles : c'était super et certains parmi nous reviendront en famille.

IMG_9625

  A Mugron, le restau des Arènes nous accueille pour le déjeuner tardif : Martine la meunière était inarrêtable.

IMG_9636

    Il ne reste plus qu'à traverser la place pour découvrir ces fameuses arênes de Condrette qui fêtent, elles aussi, leur centenaire cette année.

IMG_9627

   Un spécialiste du patrimoine local, très disert lui-aussi, nous explique tout sur ces arênes, la course landaise et même la corrida. Christiane, membre du mouvement anti-corrida, fait la grimace et je crains le pire mais il n'y aura pas de clash.

IMG_9632

home

   Nous terminons cette belle journée par un peu de spiritualité parmi les moines.

IMG_9637

  Un auditoire attentif aux explications du père abbé...

IMG_9638

  

...qui nous explique succintement l'origine de cette congrégation de bénédictins créée en 1945.

   Nous apprendrons aussi que  les Maylis (Marie des lys) n'ont pas de patronne. Ce prénom, apparu en 1932, a bien pour origine ce village de Maylis où nous finissons cette sortie.

    Le temps, qui est resté superbe toute la journée,  a été pour beaucoup dans la réussite de cette journée chalosienne.

    Merci à Ludo, notre chauffeur, qui vu l'heure tardive du retour, a du aller coucher à l'hôtel.