IMG_1359   Ces deux pages du carnet portent sur la période du 6 octobre 1898 au 18 mars 1899.

   On règle 110f (440€) de cantine. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une cantine au sens de restau populaire mais qu'il s'agit plutôt d'un approvisionnement alimentaire assuré par la famille Salefran qui se règlait mensuellement.

La_vache_de_Louise_T_choueyres_2

  Le boucher Cidorin de Bilos va tuer et débiter la vache. La viande sera vendue aux lugosiens 0,50/0,60 F (2 et 2,4€ la livre et rapportera 90F (360€). On n'avait pas à l'époque la même sensibilité envers les animaux familiers que maintenant.

 Le veau est vendu à Alphonse, boucher à Belin, pour 32F20 alors que le porc acheté à Cadet gendre de Dumora au Lanot sera payé 40F. Quel trafic!

 On a payé le trimestre au berger 11F25.

 Dubourg, le forgeron, a fourni roues et essieu pour la charette (160F)

 Travaillé 4 jours sur les semis de la commune à 3F par jour.

 Règlé au Maire Dupertout du bois taillis (10F) et du bois de la vieille église de Lugo(2F).

 Incroyable ces règlements à l'amiable. Heureusement qu'il n'y avait pas de TVA. Comment était calculé l'impôt sur le revenu?