Ce post est un mot d'excuse, avec preuves à l'appui, que je ne pouvais assister à la réunion d'hier sur le Plan Local d'Urbanisme...

  J'ai été confronté à de sérieux problèmes de circulation presque plus importants que ceux de l'entrée nord de Bordeaux un jour de grande migration...

eeg953

  Je sais, cela tient un peu d'une bestiole que l'on s'attend plutôt à rencontrer en milieu inhospitalier alors, qu'en fait, c'est en milieu très hospitalier que l'on peut  voir cette angiographie.

  Un gros bouchon bloquait  une des routes (l'IVA:interventriculaire antérieure) qui avait pourtant déjà bénéficié, il y a quelques années, de travaux d'aménagement. On a débouché, et par la même occasion, procédé à quelques nouveaux aménagements.

La circulation a été, pour cette voie, totalement rétablie. Il restera à revoir, un peu plus tard, la circulation du côté de l'"ostium de la circonflexe"!

St_Martin

 

20170207_080439

  J+1 :Tout va bien, la circulation est presque normale et les informations du monitoring sont satisfaisantes(pouls à 76 et fréquence respiratoire à 14).

   Trève de plaisanterie. J'ai été victime, le week-end dernier, d'un syndrome coronarien aigu Tropo +ST !.  

  Voici l'histoire:  16h30 je suis en consultation, suite à une douleur persistante dans la poitrine, chez mon généraliste. A 22h je reviens  du bloc opératoire dans la chambre de ma nouvelle résidence: en pleine forme prêt à déguster un petit souper qui m'a été réservé. Sans oublier, l'accueuil super sympa de l'équipe du bloc à qui pourtant je faisais faire des heures sup.(j'ai été surpris de l'esprit  qui règnait dans ce milieu où tout le monde, cardiologue et infirmières, se tutoyaient).  

 Je tire mon chapeau à notre système de soin français qui est certainement un des plus efficace du monde. N'y touchez surtout pas M. Fillon au cas où...

 Merci aussi aux pompiers de Belin et au SAMU.

 Je tais le nom de l'établissement hospitalier, où j'ai par ailleurs mes habitudes pour d'autres ennuis, pour ne pas semer la zizanie.        Je pense que l'accueil et les soins se valent partout. De toute façon, en urgence, c'est le coordinateur du Samu qui décide selon les disponiblités de votre point de chute.

 PS: Je rédige cet article pour m'assurer que mes problèmes circulatoires sont restés circonscrits à la zone motrice mais, en fait ce sera à vous, lecteurs, d'en juger.