Messire Thomas Sutton de Clonard, (Baron de Lugo) et Dame Philis semblent avoir eu quelques loisirs malgré la gestion de leurs affaires et, ambiance gasconne aidant... onze enfants naquirent. Pratiquement tous à Wexford en Irlande.

   Je vous cite les prénoms:ca pourra éviter aux futurs parents de piocher dans les séries américaines...

  Mary-Frances, Phylis, Françoise, Edward, Tomasna-Mary, Jean, Robert, Richard Edward, Eleanor, Thomas et Sara.

   Deux de ces enfants sont entrés dans l'histoire.

   vanikoro_lituyaRobert, né en 1751 navigua sur les vaisseaux de la Compagnie des Indes puis batailla avec Lapérouse (déjà) pour nos cinq comptoirs indiens que nos grands parents devaient connaitre pour avoir une chance au certif. En l'occurence, il s'agissait de Mahé.

   Il participa ensuite à la guerre d'Indépendance Américaine (prise de Tabago le 30 mai 1781) avant de retrouver Lapérouse comme second à bord de la Boussole. Cette dernière aventure lui sera fatale à Vanikoro en 1788.

 

 

 

BugeaudIslyHoraceVernet   Françoise, née en 1747, se maria en 1771 avec un noble du Périgord:Jean Ambroise Bugeaud avec lequel elle eut huit enfants (quand on pense qu'il n'y avait pourtant pas d'alloc à l'époque...)

    Son petit dernier, Thomas Robert, naquit le 15 octobre 1784 et devint célèbre sous le nom de:

  Thomas Robert Bugeaud de la Piconnerie et de Sutton Clonard (il rajouta duc D'Isly et Maréchal de France après ses exploits militaires au Mahgreb). C'est dommage qu'il n'y a pas Lugo.

   Il est mort en 1844 et, si sa casquette est passée à la postérité, il faut mieux oublier le reste (les répressions de 1834, son comportement avec la Duchessse de Berry qu'il gardait à Blaye et les enfumades en Algérie)

 

      Je suis certain que peu d'entre vous savaient que le seigneur de Lugo était le grand père d'un Maréchal de france.

      Il aurait été intéressant d'organiser une sortie Quatre Saisons sur la piste de nos ancêtres célèbres, pas aux indes ni à Vanikoro:le budget municipal ne le supporterait pas. Pour la tombe, c'est rapé, l'attaché culturel de la Mairie d' Angoulème vient de m'annoncer que le cimetière St Paul, où avait été enterré Messire Thomas, n'existe plus...